• la terre se vide de cette âme pure

    le cœur aride de ces murmures

    la main qui tremble de dire adieu

    et droit vers lui elle monte aux cieux

     

    Manque de sève les fleures se fanent

    Loin du rêve, l'esprit se désarme

    petit à petit et à bout de force

    cet arbre se replie faible dans son écorce

     

    les graines semées poussent à leur tour

    car souvent arrosés de tout son amour

    quand un être cher s'envole sans retour

    Il laisse cette lumière qui nous guide le jour

     

    garder à l'esprit ce qu'il nous a  inculqué

    Garder tout ces cris même s'il va nous manquer

    Le chemin de la sagesse est long et dangereux

    La vie a une faiblesse car elle fait un envieux

     

    quoi de plus lourd que ces mots

    portés par cette plume

    ceux qui l'ouissent tombent de haut

    assommés par cette enclume.

     

    Les mots coulent à flots tant il y a de choses à dire

    Les mots font défaut tant ils sont durs à décrire.

    Les mots se pèsent car ils sont lourds de sens

    Les mots allègent aussi les troubles de la conscience

     

    Les mots qui blessent et tuent l’âme

    Les mots peuvent être la plus puissante des armes

    Armés de mes paroles je tue les mal entendus

    Mais en attendant c’est le silence qui tue


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique